Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus
Fermer

Où souhaitez-vous
partager cette page?

17 mars / Citoyens

Un logement social barricadé depuis des années sera complètement reconstruit à Saint-Amable

L’Office régional d’habitation de Marguerite-D’Youville (ORH) est heureux d’annoncer la reconstruction complète d’un immeuble de logements à prix modique vétuste et inhabitable depuis 2019. Le bâtiment actuel, situé au 300, rue Dominique, sera rasé pour laisser place à un parc immobilier moderne et parfaitement adapté aux besoins des résidents. Le projet, d’une valeur de 4,5 millions de dollars, permettra la construction de 12 logements destinés à des familles à faible revenu. Le budget est octroyé par la Société d’habitation du Québec (SHQ).

Le contexte actuel de pénurie de logements est une contrainte majeure pour bien des ménages au Québec. La MRC de Marguerite-D’Youville n’échappe pas à cette réalité alors que le taux d’inoccupation de logements sur son territoire est d’à peine 0,3 %. De plus, le contexte inflationniste force plusieurs familles à allouer plus de 30 % de leur revenu pour se loger, ce qui favorise une plus grande précarité financière.

Pour le président de l’ORH de Marguerite-D’Youville et maire de la ville de Sainte-Amable, M. Stéphane Williams, la reconstruction du 300, rue Dominique, est un projet important, d’autant plus qu’il s’agit d’une priorité pour le conseil municipal dans le contexte actuel du logement. « Ce nouveau bâtiment apportera aussi un vent de renouveau dans ce quartier, en plus d’offrir tous les services pour lesquels cet immeuble est destiné. Douze familles pourront revenir habiter dans leur milieu de vie et nous souhaitons les accueillir le plus rapidement possible ». Ce dernier a également tenu à souligner le travail de la députée de Verchères et ministre de la Famille, Madame Suzanne Roy, afin que ce projet puisse se concrétiser.

Par ailleurs, la députée de Verchères a tenu à souligner l’importance qu’accorde son gouvernement et la ministre responsable de l’Habitation, Madame France-Élaine Duranceau, à supporter la population dans cette période où il y a peu de logements de disponibles et abordables. « Ce projet, attendu depuis fort longtemps à Saint-Amable, vient répondre à un réel besoin au sein de la région où peu de logements sociaux y ont été développés. Ce dernier, combiné aux efforts pour rénover le parc immobilier de l’ORH de Marguerite-D’Youville, démontre que nous souhaitons maintenir et développer l’offre de logement social et abordable dans la région et partout au Québec».

Lumière au bout du tunnel

L’ORH est à pied d’œuvre en permanence pour trouver des solutions visant l’implantation de mesures concrètes contribuant à une meilleure accessibilité à des logements de qualité. Ainsi, une autre enveloppe de 10 millions de dollars a déjà été octroyée par la SHQ pour la mise en chantier de travaux majeurs pour plusieurs autres immeubles HLM sur le territoire de la MRC. Ces travaux de remise en état s’avèrent essentiels pour le maintien d’une qualité de vie décente chez les résidents des HLM de Contrecoeur (5095, rue Legendre), Saint-Amable (199, rue Daniel) et Verchères (15, montée Calixa‑Lavallée).

Les récents projets de restauration sont une source de fierté pour Mme Mélanie Sanche, directrice générale de l’ORH, qui se dit enthousiaste par rapport à l’avancée des travaux en cours : « Le bien-être de nos locataires est une priorité et nous souhaitons leur offrir des logements sains où il fait bon vivre. Malgré des inconvénients incontournables de bruit et de poussière pendant les travaux, les locataires sont bien heureux d’habiter des logements remis en état et au goût du jour ».

Dans le cadre de ces travaux d’envergure, les résidents ont tous bénéficiés d’un accompagnement personnalisé par les membres de l’équipe.