A+ A- A

Industrie de la construction

Bilan 2018 et perspectives 2019

Au Québec pour l’ensemble de l’année 2018, un résultat de 161,5 millions d’heures de travail est enregistré, ce qui représente une augmentation de 9 % relativement à l’année 2017, dont le nombre d’heures de travail s’élevait à 146,5 millions. En prévision, un nombre d’heures de travail de 156,5 est attendu en 2019, ce qui représente une diminution de 3 % par rapport à l’année 2018.

Le secteur industriel a connu un léger recul d’emploi en 2018. Une diminution des heures travaillées de 1 % a été notée relativement à l’année 2017. En revanche, plusieurs projets de petite et moyenne envergure, comme l’agrandissement ou la conversion d’usines, font briller des perspectives plus positives. Une hausse de 10 % en 2019 est prévue dans ce secteur.

De façon plus rassurante, le secteur du génie civil et de la voirie a connu une croissance de 11% en 2018. Cette hausse de l’activité s’est concentrée dans la région du Grand Montréal. Les perspectives 2019 ne suivront pas sur cette lancée, une baisse de 11 % étant prévue. Cette dernière est principalement due à l’aboutissement de la construction du nouveau pont Champlain. Toutefois, la baisse sera freinée par l’arrivée du chantier du Réseau express métropolitain (REM).

Le secteur résidentiel a connu une hausse de 6 % en 2018, contrairement aux prévisions qui annonçaient un recul des heures travaillées. Les perceptives s’annoncent plutôt mal avec une diminution de 5 % en 2019. Par ailleurs, le secteur institutionnel et commercial a montré une augmentation de 11 % en 2018. Le volume d’heures travaillées a franchi, pour la première fois, les 80 millions d’heures avec un total de 88 millions d’heures travaillées. Une faible diminution est prévue pour 2019, soit de 1 %.

Source : CCQ, Direction de la recherche et de la documentation, décembre 2018

La construction au sein de la MRC de Marguerite-D’Youville

Le tableau ci-dessous présente en détail la valeur foncière des différents permis de construction émis dans chacune des municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville en 2018. Après quelques années de stabilité, en 2018, le secteur de la construction a grandement progressé. La valeur des permis accordés s’élève à plus de 345 millions $, soit une hausse d’un peu plus de 80 % par rapport à 2017.

Au niveau des permis de constructions commerciaux, une baisse modérée est notée. Toutefois, une hausse impressionnante est observée au niveau du secteur industriel. Rappelons-nous que ce secteur avait subi une forte baisse en 2017 par rapport à l’année 2016.

La qualité des services et des infrastructures que l’on retrouve dans la MRC, ainsi que les initiatives prises pour soutenir les jeunes familles et les nouveaux arrivants, permettent d’attirer un bassin de main-d’œuvre de qualité qui profite aux nouveaux commerces et industries du territoire.

 
Valeur foncière des permis de construction émis en 2018
dans la MRC de Marguerite-D’Youville
 

Municipalité

Résidentiel ($)

Commercial ($)

Industriel ($)

Agricole,
institutionnel
et autres
($)

Total en 2013 ($)

Calixa-Lavallée

793 450

23 500

816 950

Contrecœur

16 731 000

280 000

1 049 074

18 060 074

Saint-Amable

19 691 173

203 860

33 000

586 955

20 514 988

Sainte-Julie

106 841 619

16 149 019

2 279 245

8 689 420

133 959 303

Varennes

3 230 958

55 047 091

87 566 935

9 918 764

155 763 748

Verchères

5 464 329

380 019

2 750 000

8 234 806

16 829 154

TOTAL 2017

152 752 529

71 779 989

92 909 180

28 502 519

345 944 217

TOTAL 2016

76 287 756

91 293 394

7 940 331

16 444 558

191 966 039

ÉCART 
2016/2107    
       

80,21 %

Source : Service d’urbanisme des municipalités du territoire
 
Share