A+ A- A

Terminal portuaire de Contrecœur : une aide financière très bien accueillie!

Les élu(e)s de la MRC de Marguerite-D’Youville se réjouissent de l’annonce récente d’un investissement significatif de 55 millions de dollars de la part du Gouvernement du Québec dans le cadre du projet d’expansion du Port de Montréal à Contrecœur. La somme investie par le Gouvernement québécois servira principalement à la préparation du terrain et à divers travaux d’aménagement qui permettront de réduire les divers impacts liés à la construction du terminal. Il s’agit d’un pas de plus vers la concrétisation d’un projet qui profitera à l’ensemble de la population de la grande région métropolitaine, mais aussi à l’échelle nationale.

Madame Suzanne Roy, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie, a manifesté sa grande satisfaction face à cette annonce : « l’investissement annoncé par le Gouvernement du Québec est une très bonne nouvelle puisqu’il s’ajoutera aux 56 millions investis par l’Administration aéroportuaire de Montréal (APM), ce qui portera l’investissement total à 111 millions de dollars pour des travaux qui pourront débuter normalement à l’automne 2021. Le conseil de la MRC se joint à moi pour remercier le Gouvernement, et plus particulièrement madame Suzanne Dansereau, députée de Verchères, pour le soutien apporté à ce projet depuis plusieurs années, ainsi que l’APM pour l’accomplissement d’un travail exemplaire. »

Le projet du nouveau terminal permettra la création de 5 000 emplois durant la construction et à terme, 1 000 emplois payants lors de l’exploitation. Les investissements totaux se rapprocheront du milliard de dollars. Ce projet attendu depuis longtemps dans la région s’appuie sur une forte acceptabilité sociale auprès de la population locale. D’ailleurs, l’équipe du Service de développement économique de la MRC (SDE), qui a joué un rôle actif dans le dossier, continuera d’offrir son entière collaboration dans les nombreux aspects liés aux enjeux logistiques à proximité de ces futures nouvelles installations portuaires.

Share