A+ A- A

Projet de bonification de l’autoroute 30 : La MRC de Marguerite-D’Youville salue le lancement de l’appel d’offres!

Les membres du conseil de la MRC de Marguerite-D’Youville se réjouissent de l’annonce faite aujourd’hui par M. François Bonnardel, ministre des Transports, et la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Mme Sonia Lebel. Ceux-ci ont officiellement procédé au lancement du processus d’appel d’offres pour la préparation de l’avant-projet, des plans, devis et autres études requises en prévision des travaux de bonification de l’autoroute 30, entre Brossard et Boucherville.

Cette annonce, attendue depuis longtemps par l’ensemble des élu(e)s de la Rive-Sud, est une bonne nouvelle pour la grande région de la Montérégie. Il s’agit d’une étape cruciale qui mènera éventuellement à la concrétisation d’un projet visant à améliorer durablement la fluidité sur cette route névralgique où circulent plusieurs dizaines de milliers d’automobilistes chaque jour. Cette annonce vient du même coup souligner le travail effectué par la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), et plus particulièrement par les membres de son comité transport qui ont œuvré, durant des années, à mettre la lumière sur les enjeux de transport liés à l’autoroute 30 et sur la grande nécessité d’optimiser la desserte du réseau. En 2018, la CCIRS a  pris le leadership de constituer la Coalition A-30 avec l’appui des maires, mairesses et préfets des MRC de la grande couronne sud.

Pour Suzanne Roy, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie, il est essentiel et urgent que des solutions rapides et permanentes soient apportées pour pallier la problématique de congestion et ainsi optimiser la fluidité du réseau routier avec tous les avantages que cela représente. « Avec ses nombreuses ramifications à travers plusieurs municipalités et le flot continu de voitures, camions de transport et autobus qui y circulent, l’autoroute 30 représente la colonne vertébrale de la Montérégie. Pour améliorer la qualité de vie des citoyens, optimiser le transport collectif et favoriser le développement économique de la région, il faut absolument réduire la pression sur cet axe majeur. L’annonce d’aujourd’hui nous donne bon espoir pour l’avancement de ce dossier qui perdure depuis de nombreuses années. »

Cette annonce arrive à un moment opportun puisque la mise en service du Réseau express métropolitain (REM), prévue en 2022, augmentera le flux d’autobus circulant sur l’autoroute 30. Les conditions actuelles de la circulation ne permettent pas une desserte optimale du réseau et si la tendance se maintient, elles continueront de se détériorer sur cet axe.

Les élus de la MRC tiennent à féliciter le gouvernement pour cette annonce et espèrent qu’elle se traduira rapidement par des actions concrètes au profit du transport des personnes et des marchandises sur la Rive-Sud.

Share