A+ A- A

La MRC de Marguerite-D’Youville passe à l’action pour le climat!

Les membres du conseil de la MRC de Marguerite-D’Youville font de la lutte contre les changements climatiques leur priorité, en s’engageant pour le climat avec l’Union des municipalités du Québec (UMQ). La Plateforme municipale pour le climat, initiée par l’UMQ, est un outil conçu pour aider les municipalités à poser des actions concrètes en matière de lutte contre les changements climatiques.  

La pierre angulaire de la Plateforme est la déclaration d’engagement. Ainsi, lors de la séance du conseil du 8 avril dernier, les élus ont adopté officiellement la déclaration dans le but de pousser plus loin les efforts déjà déployés. La MRC désire s’engager auprès de ses citoyennes et de ses citoyens, et surtout, agir avec exemplarité, en mettant de l’avant des gestes concrets pour contribuer à la lutte contre les changements climatiques.

« La lutte aux changements climatiques n’est pas une tendance passagère. Il s’agit plutôt d’une réalité à laquelle on ne peut échapper. Voilà pourquoi il faut poser maintenant des actions qui auront une grande incidence sur la qualité de vie à tous dans les prochaines années et décennies. Les décisions prises localement en ce sens permettront d’agir rapidement pour bien se préparer aux impacts liés à cette importante lutte. Déjà, depuis plusieurs années sur le territoire de la MRC, nos élus sont à l’œuvre avec leur municipalité pour mettre en place des projets positifs pour l’environnement. L’adoption de la déclaration d’engagement est pour nous un pas de plus dans la bonne direction»  a indiqué madame Suzanne Roy, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie.

Toujours avec pour objectif principal d’introduire des solutions pour contribuer à la lutte aux changements climatiques, la MRC a adopté en février 2020 une résolution en vertu de laquelle elle s’engage à franchir les étapes prévues par le Programme des partenaires dans la protection du climat (PPC). Cette initiative, gérée et exécutée par la Fédération Canadienne des Municipalités (FCM) et les Gouvernements locaux pour le développement durable, vise à mettre en place des mesures concrètes pour réduire l’émission de gaz à effet de serre (GES). En mai 2020, un mandat a été octroyé à une firme spécialisée pour mettre à jour l’inventaire des GES du territoire et préparer un plan d’action. Les inventaires ainsi que les plans d’action devraient être finalisés et déposés en juin 2021 et par la suite envoyés au PPC par la suite.

Notons que la Plateforme municipale pour le climat aborde dix grands chantiers qui touchent les défis auxquels devront faire face les municipalités dans les prochaines années et les prochaines décennies, tels que la mobilité, les infrastructures, les économies locales, la résilience financière, l’aménagement du territoire, la gestion des matières résiduelles, la biodiversité, la santé et le bien-être, la sécurité publique et l’énergie. La Plateforme est le fruit d’une vaste consultation menée au cours des derniers mois par l’UMQ auprès de ses membres et partenaires économiques et environnementaux.

Share