A+ A- A

Patrimoine bâti et monuments

Pour en apprendre davantage sur le patrimoine bâti de la MRC de Marguerite-D’Youville, visitez le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec.
 
Vous pouvez également consulter la brochure La MRC de Marguerite-D’Youville : un patrimoine bâti aux multiples visages, qui vous fera découvrir le patrimoine architectural unique de notre territoire.
 
Cette publication, réalisée en 2014-2015, vous fera découvrir la richesse et la diversité du patrimoine bâti de la MRC de Marguerite-D’Youville à travers ses courants architecturaux, ses immeubles remarquables et ses éléments caractéristiques.
 
Établissement Municipalité
Maison Jean-Marie-Moreau Verchères
Maison Lenoblet-du-Plessis Contrecœur
Monument Madeleine de Verchères Verchères
Moulin banal Verchères
Moulin banal Chaput Contrecœur

 

Maison Jean-Marie-Moreau

Coordonnées
609, route Marie-Victorin
Verchères (Québec)

Description
maisons_historiques_01_2010215135546La Maison Jean-Marie-Moreau est de style canadien. Elle a été construite au tout début du XIXe siècle (1800). Selon les registres de l’époque, encore disponibles aujourd’hui, elle fut vendue aux enchères en 1859. Elle était alors la propriété par succession de Dame Blanchard, veuve de François-Xavier Colette qui était marchand de la paroisse. Par la suite, la maison fut utilisée conjointement par le bureau d’enregistrement et le conseil de comté. En 1982 la Municipalité régionale de comté (MRC) de Marguerite-D’Youville acquiert la maison afin d’y ériger ses bureaux. Plus tard, la cour municipale régionale de Marguerite-D’Youville y ont aussi élu domicile.

Maison Lenoblet-du-Plessis

 
Coodonnées
4752, route Marie-Victorin
Contrecoeur (Québec) J0L 1C0
Téléphone : 450 587-5750

Courriel : infoloisir@ville.contrecoeur.qc.ca ou mldp@ville.contrecoeur.qc.ca
Site Internet : www.ville.contrecoeur.qc.ca

 
Description
maisons_historiques_02_2010215135553La maison constitue le centre d’interprétation de l’histoire de Contrecoeur. Elle met en valeur son patrimoine et est utilisée comme lieu d’animation culturelle. Chaque année, on y présente une nouvelle exposition. La ville met des guides à la disposition des visiteurs. Vous pouvez aussi profiter de spectacles en plein air lors des dimanches de la période estivale.

La Maison Lenoblet-du-Plessis tient son nom de la famille qui l’habita pendant près de 100 ans. Alexis-Carme Lenoblet-du-Plessis, notaire de 1811 à 1840, en fut le personnage le plus marquant. Il semble que durant la période trouble précédant la Rébellion de 1837, cette maison servait de lieu de rencontre aux Patriotes et qu’une partie des Quatre-vingt-douze résolutions y aurait été préparée. Une légende très tenace veut qu’il ait existé un couloir souterrain entre la cave et le fleuve. On ne trouve qu’une ouverture à la base des fondations, côté nord-est, qui pourrait être cette sortie secrète… très utile à des conspirateurs. Cette grande maison de bois, datant de 1794, a subi certaines transformations à la fin du XIXe siècle, dont l’ajout de trois grands gâbles de style néogothique et, en 1916, d’une imposante galerie à colonnades

En 1978, la municipalité de Contrecoeur achète cette propriété de la succession Cartier-Richard. Le comité de la Maison Lenoblet-du-Plessis est alors formé et une corvée s’organise avec plusieurs bénévoles du milieu afin de restaurer ce précieux héritage. En 1981, la maison est classée monument historique.

La Maison Lenoblet-du-Plessis est accessible aux visiteurs durant l’été, soit de la fête nationale jusqu’à la fête du Travail.

Ouverte tous les jours, de 10 h à 19 h. L’entrée est libre.

Pour tout renseignement supplémentaire ou pour une réservation de groupe de 15 personnes et plus, communiquez avec la Division des loisirs et de la culture de Contrecoeur, au 450 587-5750, durant les heures d’ouverture, soit de 9 h à 12 h et de 13 h à 16 h 30.


 Monument Madeleine de Verchères

Coordonnées
Au coin des rues Saint-Étienne et Madeleine
Verchères (Québec) J0L 2R0
Téléphone: 450 583-3307
Télécopieur: 450 583-3637 

Courriel: mairie@ville.vercheres.qc.ca
Site Internet: http://www.ville.vercheres.qc.ca/


Description
monument_madelaine_vercheres_20116385732
Marie-Madeleine Jarret de Verchères, fille de Marie Perrot et du fondateur de Verchères, le Sieur François-Xavier Jarret, naquit à Verchères le 3 mars 1678. D’après le registre de Saint-Pierre de Sorel, le baptême de Madeleine de Verchères a eu lieu le 17 avril 1678, célébré par M. Duplein, curé de Contrecoeur. Madeleine avait pour parrain et marraine Jean Bonnet, dit la Chambre, et Marie Mullois, femme du Sieur Pierre de Saint-Ours. Au milieu des siens, Marie-Madeleine s’appelait Madelon. Elle avait été témoin de la bravoure de sa mère contre les Iroquois, en 1690. Deux ans plus tard, Madelon sut maintenir la tradition quand, le 27 octobre 1692, âgée de 14 ans, elle accomplit l’acte héroique qui l’a immortalisée. Elle a dû défendre le fort de Verchères devant l’attaque des Iroquois pendant huit jours. Sur les instances de M. de Beauharnois, gouverneur-général de la Nouvelle-France, elle en a même écrit le récit.

C’est en 1706 que Marie-Madeleine Jarret de Verchères épouse Pierre-Thomas Tarieu de la Naudière, sieur de la Pérade. Ce n’est pas sans chagrin que les habitants de Verchères virent partir pour Sainte-Anne-de-la-Pérade celle qui était l’âme et la joie de leur petit village. Madelon changea de nom pour devenir Madame Pierre-Thomas Tarieu de la Naudière. Le couple eut cinq enfants.
 
À deux reprises, au cours de sa vie, Madeleine de Verchères aura l’occasion de sauver son mari de l’attaque des Iroquois.

Le 8 août 1747, le deuil entre dans le manoir de Sainte-Anne-de-la-Pérade : Madeleine décède à l’âge de 69 ans. Près de 10 ans plus tard, M. de la Pérade décédera à l’âge de 80 ans, le 25 janvier 1757.


Moulin banal

Coordonnées
Au coin des rues Saint-Étienne et Madeleine
Verchères (Québec) J0L 2R0
Téléphone: 450 583-3307
Télécopieur: 450 583-3637 

 
Description
moulin_banal_vercheres_20116385746
Accessible via la rue Madeleine, ce moulin à vent, classé bien archéologique, est le bâtiment le plus ancien de Verchères puisqu’il fut érigé vers 1737. Il sert de galerie d’art durant la saison estivale. Aussi, des guides touristiques y sont postés de la mi-juin au 1er septembre pour accueillir les touristes et leur offrir un tour guidé du vieux village.
 


Moulin banal Chaput

Coordonnées
6070, route Marie-Victorin
Contrecoeur (Québec) J0L 2R0 

Téléphone : 450 587-5988 ou 450 587-5750
Courriel : infoloisir@ville.contrecoeur.qc.ca

 
Description
moulin_banal_chaput_2011638584
Le moulin Chaput, à Contrecoeur, a été construit en 1742 par le seigneur Claude-Pierre Pécaudy de Contrecoeur, à la demande de l’intendant Gilles Hocquart.
 
De style saintongeais, il est maintenant privé de son mécanisme, mais demeure une belle structure bien entretenue grâce à ses propriétaires successifs dont la dernière, Yvette Chaput, qui en a fait don à la Ville de Contrecoeur en mars 1999.
 
Ce moulin banal, classé bien archéologique le 11 février 1983, a été au service des Contrecoeurois durant un siècle et demi. Le dernier meunier à y avoir exercé son métier fut Joseph Lafrenière.

La Division des loisirs et de la culture organise, généralement au mois d’août, une journée portes ouvertes au moulin.