A+ A- A

Bannissement des sacs de plastique: La MRC de Marguerite-D’Youville fait sa part!

20170925 sacs plastique MRC MDY

Daniel Plouffe, maire de Calixa-Lavallée, Martin Damphousse, maire de Varennes, François Gamache, maire de Saint-Amable, Sylvain Berthiaume, directeur général de la MRC, Alexandre Bélisle, maire de Verchères, Dominic Gauthier, technicien en environnement de la MRC, Suzanne Roy, mairesse de Sainte-Julie et Suzanne Dansereau, préfet de la MRC et mairesse de Contrecœur.


Les six municipalités de la MRC de Marguerite-D’Youville ont récemment adopté à l’unanimité un nouveau règlement visant à bannir certains sacs d’emplettes à usage unique dans les commerces au détail sur son territoire. Dorénavant, les sacs de plastique conventionnels d’une épaisseur inférieure à 50 microns ne pourront plus être distribués par les commerçants de la région. Également, les sacs oxodégradables, oxyfragmentables ou biodégradables, quelle que soit leur épaisseur, seront dorénavant interdits. Le règlement entrera en vigueur dès le 1er janvier 2018 sur l’ensemble du territoire.

La préfet de la MRC, Mme Suzanne Dansereau, voit l’adoption de ce règlement d’un très bon œil : « À titre d’élus, nous sommes fiers de prendre part à l’effort collectif mondial pour la protection de l’environnement en adoptant un règlement qui incitera les consommateurs et les commerçants à adopter des comportements écoresponsables. Depuis longtemps, les enjeux environnementaux sont au cœur des préoccupations des gens d’ici ».

Impact significatif sur l’environnement

Selon les données de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), au Québec, entre 1,4 et 2,7 milliards de sacs d’emplettes, principalement des sacs de plastique, sont distribués annuellement. À peine 14 % de ces sacs sont récupérés par la collecte sélective. Il n’y a toujours pas de solution rentable pour le recyclage de ces sacs, tant sur les plans écologique qu’économique.

En plus d’être une nuisance visuelle lorsqu’ils sont dispersés dans la nature, les sacs de plastique compromettent, de façon importante, les écosystèmes terrestres et marins. Ainsi, les particules de plastique ingérées par la faune entrent dans la chaîne alimentaire océanique, dont l’humain fait partie. Cela est sans compter le fait que la dégradation de ces types de sacs dans l’environnement peut prendre plusieurs centaines d’années.

L’objectif primaire du bannissement des sacs de plastique à usage unique est donc de réduire leur impact sur l’environnement.

La MRC de Marguerite-D’Youville vise d’abord à soutenir la réduction à la source et l’utilisation de sacs réutilisables et recyclables. Ces mesures contribueront à réduire la quantité de sacs de plastique abandonnés dans la nature, en plus de diminuer la quantité envoyée à l’enfouissement.

Soutien offert par la MRC

Plusieurs moyens seront mis de l’avant pour bien informer les commerçants et le grand public à propos du règlement. Ainsi, à travers la campagne «Je fais ma part» lancée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), une série d’outils d’information et de sensibilisation seront déployés dans les six municipalités du territoire au cours des prochains mois.

Afin d’assurer une bonne coordination du projet et en assurer son succès, la MRC a procédé à l’embauche d’un nouveau technicien en environnement qui sera chargé d’assister les commerces au détail et le grand public tout au long du processus de transition vers la nouvelle règlementation. Une tournée régionale des commerces est prévue dans les prochaines semaines.

Selon M. Sylvain Berthiaume, directeur général de la MRC de Marguerite-D’Youville : « Le bannissement des sacs de plastique constitue un changement positif pour les communautés comme la nôtre souhaitant évoluer dans un environnement sain. Je crois que nos citoyens et commerçants sont prêts à faire leur part.»

Issue de la volonté d’adhésion des élus de la région, la nouvelle règlementation a également pour but de se conformer à la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, et de répondre aux objectifs du Plan d’action métropolitain sur les sacs de plastique de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Share